top of page

Oyas/ollas à enterrer

Comment choisir mon olla/oya ?

Chaque volume est adapté à un usage spécifique.

L'oya Petite Goutte de 50cl va être utile pour irriguer les plantes en pots (en intérieur ou extérieur), jardinières et petit carrés de potager.

L'oya Ondée du matin de 1.5L pour les pots de grande taille, des bacs, ou pour l'extérieur pour l'arrosage d'une plante gourmande en eau (ex : tomate) ou pour une petite surface.

L'oya Douce Pluie d'un volume de 3L peut s'utiliser dans de très grands pots (arbustes ou arbres) ou en pleine terre. Son volume lui permet d'être utilisé aussi bien pour le potager que pour des massifs de fleur voir pour l'irrigation d'arbustes. Cet olla subvenir aux besoins de deux plantes gourmandes.

Notre oya Belle Plante de 6L pourra répondre aux mêmes besoins que son petit frère "Douce Pluie" mais avec autonomie dans l'arrosage et une surface d'irrigation augmentée ! Il peut aussi convenir pour des arbustes ou de petits arbres.
Nous conseillons cet oya pour l'arrosage de 4 plantes gourmandes en eau.

Enfin, l'oya "Grande Source" avec ces 10L de réserve sera parfait pour l'accompagnement d'arbres à leur plantation. Il trouvera aussi sa place au jardin en offrant une autonomie et une surface d'irrigation encore supérieur par rapport au "Belle Plante" 6L.

Oya, diamètre d'irrigation, Oya petite goutte, Oyas, Ollas, 50cl
Oya, diamètre d'irrigation, Oya Douce pluie, Oyas, Ollas, 2,5L
Oya, diamètre d'irrigation, Oya Belle Plante, Oyas, Ollas, 5L
Oya, diamètre d'irrigation, Oya Grande Source, Oyas, Ollas, 10L

Volume: 50cl (+/- 10%)

 

Diamètre d'irrigation: 30cm

Volume: 1.5L (+/- 10%)

 

Diamètre d'irrigation: 50cm

Volume: 3L (+/- 10%)

 

Diamètre d'irrigation: 70cm

Volume: 6L (+/- 10%)

 

Diamètre d'irrigation: 100cm

Volume: 10L (+/- 10%)

 

Diamètre d'irrigation: 150cm

Comment installer mes ollas/oyas ?

Schéma de l'implantation d'un oya/olla pour arroser les plantes. Creuser d'abord le trou dans la terre .

Creuser un trou d'un diamètre et d'une profondeur légèrement supérieur à ceux de l'oya

Schéma de l'implantation d'un oya/olla pour arroser les plantes. Enterrer l'oya jusqu'au col dans la terre.

Positionner l'oya dans le trou afin de vérifier si la profondeur est suffisante. Le col doit dépasser de quelques centimètres.

Schéma de l'implantation d'un oya/olla pour arroser les plantes. Remplir l'oya d'eau après l'avoir enterré.

Combler avec la terre l'espace restant entre l' oya et le sol. Le remplir d'eau.

En cas de terre un peu sèche, il peut être utile d'arroser aussi en périphérie de l'oya après son installation afin d'amorcer le processus de capillarité du sol et favoriser l'enracinement des plantes. 

Il ne reste plus qu'à suivre le niveau d'eau de l'oya grâce au chapeau-flotteur et à le remplir lorsque le niveau d'eau est bas.

Comment installer mon oya

Oyas/ollas à planter

Chaque volume est adapté à un usage spécifique.

L'Oya à planter 30cl est dédiée aux plantes en pot où la place manque pour implanter un oya petite goutte de 50cl. Une aide d'appoint qui permet aux plantes de profiter de la diffusion lente de l'eau.

L'Oya à planter 1.5L pour les pots de grande taille ou des jardinières. Il permet d'apporter un arrosage interessant pour des grandes plantes deja bien implantées où un oya ondée du matin 1,5L ne pourrait pas être installé.

Questions générales

Questions liées à l'oya
 

  • Quelle eau utiliser ?

 

Dans l'idéal utiliser de l'eau de pluie, celle-ci est exempte de minéraux et réduira le potentiel bouchage des pores de l'Oya.

Et en plus c'est gratuit :)

  • Combien de temps l'Oya arrose-t'il ?

Cela va dépendre de plusieurs facteurs:

- le volume de l'Oya. La réserve et donc la durée d'irrigation va varier.

- la nature du sol. Un sol sableux retiendra moins l'eau qu'un sol argileux.

- les conditions météorologiques. Plus il fera chaud et sec, plus votre Oya se videra rapidement.

Nous vous recommandons d'utiliser le paillage du sol comme complément aux Oya pour ralentir l'évaporation de l'eau et ainsi prolonger la durée d'efficacité de l'arrosage.

  • Comment entretenir mes Oya ?

Les Oya ne demandent que peu d'entretien au long de l'année. Pour l'hiver, il est préférable de les sortir de terre et de les hiverner à l'abri du gel. Cependant, si vous habitez une région à hiver doux ou si vous souhaitez laisser vos Oya en place, nous vous conseillons de les recouvrir d'un paillage. Cela permettra de réduire considérablement les risques de gel qui pourraient endommager la pièce et donc la durée de vie de vos Oya.

Si vous habitez une région calcaire et que vous constatez un dépôt blanc au fond de vos jarres d'arrosage, vous pouvez leur mettre du vinaigre blanc bien chaud afin de les détartrer et rincer à l'eau claire par la suite.

  • Mon Oya ne se vide plus, que faire ?

A la suite d'une longue période d'utilisation et selon le sol et l'eau utilisée, les pores de l'Oya peuvent se boucher.
Nous vous recommandons de leur faire un bain de vinaigre ménager afin de dissoudre les minéraux et composés qui empecherait le passage de l'eau.

Si le problème persiste contactez nous.

  • Mes Oya se vident à différentes vitesses ?

Le type de sol ainsi que les plantes qui connectent leurs racines aux Oya peuvent faire varier la vitesse d'irrigation.
Plus une plante est gourmande en eau, plus elle va boire rapidement et aspirer l'eau distribuée.

Les Oya peuvent aussi avoir une porosité légèrement différente due à la fabrication.


 

  • Comment varie la zone d'irrigation ?

Selon des études, la zone d'irrigation varie en fonction du type de sol ( voir schéma )

Les plantes de leur côté compensent l'éloignement de l'Oya en venant connecter leurs racines directement sur la paroi.

Schéma de zone de diffusion de l'eau à partir d'une oya/olla en fonction du type de sol ( Argile, limon, sable)
  • Mes Oya sont-ils gélifs ?

 

Le gel va fortement diminuer la durée de vie des Oya. L'exposition régulière au gel va alterer la structure interne des Oya et les fragiliser durablement jusqu'à la casse.

Chapeau-flotteur

Nous sommes fiers de vous proposer ce système pour faciliter le suivi et l'entretien sur vos oyas !


- Un chapeau en céramique pour empêcher la chute de matière et limiter l'évaporation de l'eau.

- Une tige en métal inox, qui descend au rythme de la baisse de l'eau, surmontée d'une spirale visuelle, pouvant accueillir de la décoration et facilitant la manipulation du chapeau lors du remplissage.

- Un flotteur qui permet à la tige de suivre le niveau à l'intérieur de l'oya

*depot brevet en cours

Composteur à enterrer

Pour composter vos déchets organiques directement au jardin, nous vous proposons notre composteur.

Enterrez le comme un oya à côté de vos plantes, puis remplissez le régulièrement de matière organique.


Des avantages certains :

- Préserver le compost : La matière organique se décompose directement au jardin, libérant l'ensemble des nutriments sur place.

- Un formidable engrais : Les plantes developpent leurs racines dans le compost et peuvent puiser directement dedans pour se nourrir, un formidable.

- Enrichie la vie du sol : La presence de matière à décomposer va booster la vie de votre sol, augmentant ainsi la quantité et le volume des espèces présentes, notamment les vers de terre

- Participe à l'apport en eau : Le compost à une forte capacité de rétention d'eau, permettant ainsi aux plantes de profiter de l'eau en plus des nutriments.

Les + de conception :

 

Un col en entonnoir pour faciliter le versage des déchets organiques avec un passage plus étroit empechant les gros animaux de venir fouiller et se nourrir à l'interieur du composteur.

Un chapeau qui préserve l'humidité du composteur, limite l'entrée d'insectes volants et de petits animaux.

 

Des ouvertures verticales en fente pour permettre l'échange terre/compost sur toute la hauteur du composteur. Elles sont de plus suffisament fines pour empecher les rongeurs souterrains de venir se nourrir dans le composteur.

 

Fabriqué dans une terre porreuse, régulant ainsi le taux d'humidité et la bonne respiration du compost.

Astuces

Pour booster l'amorçage de votre compost il peut être utile de l'ensemencer avec un peu de compost existant.

Les vers de terres du compost seront principalement les épigés.

Comme tout compost, de l'apport de matière sèche peut être utile pour favoriser un bon équilibre dans la décomposition

 

bottom of page